Montag, 2. Juni 2008

Biographie - français

Fady Maalouf a vécu une vie tourmentée. Il naquit pendant la guerre civile dans le Liban et grandit chez ses parents dans le Nord de Beyrouth. Déjà les premières minutes de sa vie étaient traumatisantes: Après sa naissance, des bombes tombaient sur l'hôpital et blessaient Fady. Quelques années plus tard, un nouveau bombardement surprenait l'ado quand il jouait dans la rue. Ainsi, Fady a été blessé deux fois par des éclats des grenades au visage. "J'avais treize ans, et ma face était complètement défigurée."On l'amenait à l'hôpital avec des innombrables éclats des grenades: "Il a fallu opérer trois fois car les blessures s'irritaient tous le temps. Ils excisaient toujours de nouveau ces éclats des grenades", raconte Fady. Et il ajoute: "Quand tu as treize ans, l'apparence compte tout pour toi! Je me suis caché dans ma chambre et j'ai perdu tout contact avec le monde extérieur." A cette époque, le désir de devenir chanteur s'inscrivait dans le coeur de Fady Maalouf. "Ma voix m'a donné une nouvelle confidence et de la force - c'est en effet ce qui m'a sauvé!". A cette époque la voix de Céline Dion le fascinait parce qu'elle chantait en français, la langue maternelle de Fady. Cette voix exceptionnelle le faisait oublier ses blessures. "Lorsque j'ai entendu pour la première fois 'Ne partez pas sans moi', le titre vainqueur du Concours de la chanson d'Eurovision, j'étais comblé des émotions", se souvient Fady. "Je ne pouvais pas croire qu'une telle voix existait. C'était exactement comment je voulais résonner, à mon tour."

Fady prenait des leçons de chant au Liban. Avant, il avait chanté dans un chœur d'enfants - comme adolescent il chantait dans des piano bars et à l'occasion des mariages. Quand il découvrit son amour pour la mode il décidait pourtant de se lancer dans les études du design de mode au lieu de poursuivre sa carrière musicale. Ensuite il travaillait pour plusieurs designers de mode au Liban et en France, comme stagiaire auprès du designer libanais Elie Saab. Peu après qu'il retournait en Liban, en 2006, la guerre civile s'éclatait de nouveau. Fady décidait de quitter le Liban pour l'Allemagne, pour y trouver du boulot dans le métier de la mode. Sa grand-mère et son père étaient de racine allemande, ce qui l’encourageait à y tenter sa chance. Pourtant l'Allemagne ne démontrait pas un grand intérêt d'accueillir se jeune multi-talent ... et Fady Maalouf devait se contenter de travailler comme Barista dans un café.

Une fois arrivé à Hambourg il apprend l'allemand dans juste dix mois - sa cinquième langue après le français, le libanais, l'arabe et l'anglais. Il rêve de dessiner sa propre ligne de mode, et il écrit des histoires d'enfants. Un jour, des amis le convainquent de participer dans la cinquième saison de Pop Idol ("Allemagne cherche son superstar"). Il se présente devant le jury avec "Rehab" de Amy Winehouse. Pas de parole de réconfort de Dieter Bohlen ... mais l'unanimité des deux collègues qu'il faut revoir et ressentir ce talent remarquable. Dans l'émission-spectacle du 8 mars 2008 il se trouve parmi les 15 candidats les plus promettant - et le public le vote directement dans les grands devises. Avec sa version de "Home" de Michael Bublé Fady gagne le respect de jury et l'amour inconditionnel du public.

Samedi après samedi, Fady se dévoile comme le vrai star du programme. Avec son charme irrésistible et son intelligence, avec beaucoup d'humeur et de tendresse Fady se chant littéralement dans le cœur du public. Semaine après semaine, plus de fans appellent pour lui.

Le 17 mai 2008, lorsque Fady Maalouf perd la course à la couronne dans l'émission finale, le grand rêve d'une carrière musicale semble plus loin que jamais. Mais l'amour de ses fans persiste. Des jours et semaines après la défaite, des milliers de fans déposaient leurs appels et mails auprès SONY BMG. Tous demandent que la chanson "Blessed" soit publiée et un contrat signé. Cette demande extraordinaire, jamais précédée dans l'histoire de "Allemagne cherche son superstar", convainque la SONY BMG de signer un contrat avec Fady Maalouf et de ne pas seulement publier la chanson, mais aussi un album complet du même titre - "Blessed". Les circonstances qui ont contribué à ce succès rendent Fady très fier: "Bien sûr que je voulais gagner "Superstar" et que j'étais désolé", dit-il aujourd'hui. "Mais le fait que SONY m'a pris sous contrat pour le simple fait qu'on croyait dans mon potentiel, c'est fantastique. Comme ça, j'ai eu beaucoup plus de temps pour préparer soigneusement mon album", dit Fady.
(Un grand merci à TeamBelgien et William)

Kommentare:

Anonym hat gesagt…

Lire le blog en entier, pretty good

Anonym hat gesagt…

top [url=http://www.c-online-casino.co.uk/]uk casinos online[/url] check the latest [url=http://www.casinolasvegass.com/]casino las vegas[/url] free no store hand-out at the best [url=http://www.baywatchcasino.com/]baywatchcasino.com
[/url].

Anonym hat gesagt…

Truly no matter if someone doesn't understand afterward its up to other viewers that they will assist, so here it takes place.

My site: online casino

Anonym hat gesagt…

Why people still use to read news papers when in this technological world all
is accessible on net?

My blog - best online casino sites